Assureur Conseil de Proximité / مؤمن إستشاري جواري

CNMA : Séminaire International au Centre International des Conférences

la CNMA organise un séminaire international  autour du thème « l’assurance agricole, outil de gestion des risques climatiques » qui se tient les 23 et 24 octobre 2017 à Alger.

Depuis la dernière décennie, l’Algérie subit les effets fatals du Climat induits par le phénomène du Changement Climatique lequel influe directement sur le monde agricole en particulier. 

En tenant compte de cette particularité, la Mutualité Agricole œuvre pour une meilleure protection du patrimoine et du revenu des agriculteurs, une préservation et sécurisation de l’activité, d’où l’engagement d’élaborer de nouveaux produits d’assurance en s’appuyant sur des systèmes assurantiels plus adaptés au contexte socio-économique du pays.

Pour ce faire,  la CNMA organise un séminaire international  autour du thème « l’assurance agricole, outil de gestion des risques climatiques » qui se tient les 23 et 24 octobre 2017 à Alger.

Les principales attentes de cette manifestation internationale :

  • Proposer une Réforme du système d’assurance agricole en Algérie
  • Elaborer de nouveaux mécanismes assurantiels basés sur les aléas climatiques.
  • Echanger les expériences et transfert de savoir faire dans le domaine de la gestion des risques, de la prévention et de l’expertise.

 

Nom du Communiquant : Sarah Favrichon

 Organisme : FAO

Intitulée de la Communication: Mettre en place un système d’assurance agricole : 3 défis et 3 innovations qui changent la donne.

 Télécharger la Communication 

Résumé: Basée sur les nombreuses expériences de la GIZ dans le domaine de l’assurance, nous proposons ici une vision systémique pour la mise en place de l’assurance agricole. En particulier trois défis incluant le cadre politique et la régulation, la mise à disposition de biens publics comme les données et la sensibilisation à l’assurance ainsi que la mise en place de business modèles soutenables seront discutés. En parallèle, l’introduction d’innovations telles que l’utilisation de données satellitaires ou la technologie mobile peuvent permettre de changer la donne, pour passer d’un projet pilote à un modèle pérenne d’assurance agricole.

 

Nom du Communiquant : François-Xavier ALBOUY

Organisme : Fondation Risque

Intitulée de la Communication :

La finance inclusive en milieu rural.

Télécharger la Communication

Résumé de la Communication :

-Importance de l’assurance inclusive en milieu rural (les risques du producteur, la couverture des intrants, augmenter l’investissement dans l’agriculture)

-Mesures du risque et données, les différents modèles (la construction d’un produit d’assurance récolte, les techniques d’acquisition des données et l’importance des dispositifs de réassurance et la tarification de long-terme)

-Comment mettre en place un système de couverture inclusive des risques récolte (le problème des subventions, la distribution des produits et le paiement des sinistres).

 

Nom du Communiquant : Nicolas CHATELAIN

Organisme : Partner Re

Intitulée de la Communication :

Les assurances agricoles : nécessité de  partenariat public/privé.

Télécharger la Communication

Résumé de la Communication :

Le partenariat public privé, le rôle de chacun des intervenants y compris les réassureurs, et le type de support que l’État peut apporter avec les  conséquences qui en découlent.

 

Nom du Communiquant : Hadj Mohamed SEBA

Organisme : Compagnie Centrale de Réassurance (CCR) - Algérie

Intitulée de la Communication :

Le rôle de la réassurance dans la couverture des risques climatiques.

Télécharger la Communication

 

Résumé de la Communication :

-État des lieux de l’assurance et la réassurance agricole en Algérie (produits commercialisés par le marché, produits réassurés, évolution chiffrée des primes d’assurance et de réassurance) : l’importance de la relation assureur/réassureur.

- le rôle de la CCR et de réassurance dans le développement de l’assurance agricole en Algérie et dans la couverture des risques climatiques : perspectives du changement climatiques dans notre pays, susceptibles d’accroitre la fréquence et l’ampleur des événements climatiques.

 

Nom du Communiquant : Leif HEIMFARTH

Organisme : Hanover Re

Intitulée de la Communication :

La micro-assurance en agriculture

Télécharger la Communication

 

Résumé de la Communication :

La présentation traite le sujet de la micro assurance en agriculture en général et le point de vue des réassureurs sur ce régime d'assurance en particulier.

Après une définition de la Micro-assurance dans le cadre de l'assurance agricole, nous allons faire la distinction entre les solutions de rechange basées sur les dommages et les indices, les approches des assurances directes et indirectes, ainsi que les différents niveaux d'agrégation de Micro-Assurances. Les possibilités d'utilisation technique (telles que les données statistiques pour la production agricole, les données météorologiques ou les données satellitaires) seront introduites avec les défis qui en découlent (tels que la qualité des données et la densité ou les aspects locaux de l'infrastructure).

Nous exprimerons les services que les organisations internationales, telles que les réassureurs, ont trait à la nouvelle introduction de Micro-assurance au niveau du marché ainsi que les exigences en matière de soutien en réassurance des micro-entreprises agricoles existantes.

 

Nom du Communiquant : Sylvain COUTU

Organisme : SWISS RE

Intitulée de la Communication :

Assurance Revenu

Télécharger la Communication

 

Résumé de la Communication :

- L'assurance Chiffre d'affaires en agriculture couvre non seulement les baisses de rendement (tous risques climatiques) mais également les baisses de cours des principales matières premières agricoles. Certains pays comme les USA ou le Canada ont fait de l'assurance Chiffre d'affaires un pilier de leur politique de gestion des risques en agriculture.

- Toutefois, l'assurance du risque "prix" nécessite qu'un certain nombre de conditions soient remplies : la plus importante est que le prix perçu par l'agriculteur (prix spot) soit corrélé à un marché à terme (CBOT ou EuroNext) afin d'éviter le risque de base et de réputation auprès de l'agriculteur. En effet, l'assurance utilise la construction du prix dans les marchés à terme et la perception du risque (volatilité implicite) pour évaluer le risque de baisse de cours au moment de la récolte. Un nombre limité de production sont assurables, comme le blé, le maïs, le soja ou le colza.

-  De nombreux risques de marchés sont susceptibles de faire chuter les prix et leur modélisation est complexe. Les marchés les plus mûrs ce sont développé grâce à la mise en place de garanties publiques qui ont permis au secteur privé de l'assurance de limiter leurs prises de risque.

 

Nom du Communiquant : Vito CISTULLI

Organisme : FAO

 Intiltulée de La Communication  : L’application de produits d’assurance agricole dans des programmes de protection sociale au Mexique: le cas de CADENA.

Télécharger la Communication

 

La présentation de M. Vito CISTULLI se concentre sur l'expérience du gouvernement mexicain pour ce qui concerne l'application de produits d’assurance agricole dans des programmes de protection sociale.

Les catastrophes naturelles au Mexique sont devenues plus fréquentes et prononcées ces dernières années, ce qui a eu un impact considérable sur le secteur agricole. Le programme CADENA (Composante pour l’Attention aux Désastres Naturels) a été lancé en 2003 sous la direction du Ministère de l'Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche. Ainsi, le Mexique est devenu l’un des premiers pays à reconnaître la convenance d'utiliser des produits d’assurance agricole indexés au niveau macro contre les catastrophes naturelles, en tant que filets d’assurance sociale pour les petits agriculteurs de subsistance. Cette présentation vise exposer le succès considérable que CADENA a obtenu dans la provision d’une couverture de base contre les catastrophes pour les agriculteurs les plus vulnérables du pays, et la manière avec laquelle ces résultats ont été atteints.

 

Nom du Communiquant : Gonseth GUILLERMO

Organisme : SCOR the Art & Science of Risk

Intitulée de la Communication :

Les modalités de soutien aux finances publiques en cas d'évènement climatique catastrophique (expérience Mexicaine et Espagnole).

Télécharger la Communication

Résumé de la Communication :

-Introduction sur les différents systèmes d'assurance agricoles dans le monde (privée, publique, ppp, etc)  et les exemples de modèles d’assurance pratiqués au Mexique et en Espagne.

- Intervention conjointe d'institution publique et privée, mécanisme d'adhésion au système (Agriculteur et Compagnies d'assurances).

 

Nom du Communiquant : Michael RUEEGGER

Organisme : SCOR the Art & Science of Risk

Intitulée de la Communication :

Les systèmes d’assurances agricoles  volontaires avec participation public et privée (expérience Indienne et Turque)

Télécharger la Communication

 

Résumé de la Communication :

- Introduction sur les types d'assurance dans le monde (multirisque, mono risque, évaluation des dommages traditionnelle, indicielles) et les exemples de modèles d'assurance pratiqués en Turquie et en Inde.

- Les modalités de soutien aux finances publiques en cas d’événement climatique catastrophique. 

 

Nom du Communiquant : Salah  SAHABI ABED

Organisme : Office National de Météorologie (ONM) - Algérie

Intitulée de la Communication :

Contribution du service météorologique dans la réduction des risques climatiques 

Télécharger la Communication

Résumé de la Communication :

Nous mettons en exergue l’intérêt et le rôle que pourrait jouer le service météorologique algérien (l’Office National de la Météorologie) à travers un certain nombre de produits développés en vue de montrer la nécessité d’intégrer la composante météorologique dans les stratégies de développement et de gestion économique.

A moyen terme, les simulations futures du climat montrent une accentuation dans l’occurrence des évènements climatiques extrêmes sévères, affectant des secteurs clés, et qui pourraient avoir des conséquences dramatiques sur le plan socio-économique, ce qui incitera les décideurs à prendre des mesures adéquates pour non seulement réduire les effets négatifs de ce changement climatique mais également de développer des stratégies pour y faire face.

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire